Région Midi-PyrénéesRégion Midi-Pyrénées, l'action en vrai

Vous êtes ici : Economie // Actualites

En 2014, le club d’analyse économique DRIME s’intéressera au secteur de la robotique 2 décembre 2013

Le club d’analyse économique DRIME, piloté par la Région Midi-Pyrénées et son agence de développement Midi-Pyrénées Expansion (MPE), s’est réuni ce mardi 2 décembre à l’Hôtel de Région pour sa séance de clôture.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a reçu à cette occasion les chefs d’entreprises membres du Club, aux côtés de Bernard Plano, président de MPE et Bernard Raynaud, vice-président de la Région en charge de l’économie.

Mis en place en 2008 pour encourager la diversification l’économie régionale et anticiper les mutations économiques, le dispositif DRIME a fait ses preuves et a débouché sur des projets concrets, comme par exemple la création des appels à projets comme Eco-Innovations, Epicure, Electra ou Epicea.

« En 2013, pour redynamiser le dispositif régional d’information sur les mutations économiques, nous avons souhaité faire évoluer le panel d’entreprises structurantes qui se réunissait depuis plusieurs années vers un club d’analyse économique composé principalement de dirigeants régionaux emblématiques, a expliqué Martin Malvy en ouverture de la rencontre.

Ce Club d’analyse économique, composé de 52 dirigeants issus de PME/PMI, ETI et grands groupes régionaux, de dizaine de personnalités qualifiées et présidé par André Benhamou, directeur général de Liebherr, s’est fixé pour mission d’éclairer les choix de la Région en matière économique, a poursuivi le président de Région.

Cette année, le travail du Club d’analyse économique a porté sur deux sujets : d’une part, la transition énergétique, défi et opportunité pour les entreprises, et d’autre part, les pays émergents et les stratégies régionales de développement.

Pour 2014, DRIME s’intéressera au secteur de la robotique, afin notamment d’accompagner le Plan que la Région vient d’adopter pour les 4 ans à venir, avec une enveloppe de 22 M€ ».