Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur www.regionLRMP.fr

Vous êtes ici : Culture // Actualites

Le musée Dom Robert et tapisserie du XXe siècle 11 décembre 2015

Se développant sur 1500m², le musée Dom Robert inauguré en avril 2015, est intégré dans une aile rénovée des bâtiments de l’Abbaye-école de Sorèze. Il a été conçu par le cabinet d’architecte italien « n’studio », dans un esprit à la fois contemporain et respectueux du patrimoine.

La muséographie permet de comprendre le processus de création d’une tapisserie - du dessin préparatoire à l’œuvre achevée - et de rendre hommage au savoir-faire des lissiers d’Aubusson, classé par l’Unesco patrimoine culturel immatériel de l’Humanité depuis 2009.

L’œuvre de Dom Robert a été une source d’inspiration pour la conception du Musée.
Une résonance entre l’œuvre d’art et l’architecture se révéla dans une pensée exprimée par Dom Robert à propos de l’école buissonnière : « Dans une tapisserie, on se promène…Une promenade sans but précis, on se plaît à flâner. Un détail vous conduit vers un autre. En somme, la tapisserie est davantage un art du temps. Art du temps par sa facture aussi, art de longue patience… ».

Dom Robert (1907-1997) moine bénédictin de l’Abbaye d’En Calcat, située à Dourgne dans le Tarn, est un des maîtres de la tapisserie du XXe siècle. Son œuvre foisonnante, très colorée, s’inspire de la nature et exalte la faune et la flore de la Montagne Noire, ultime contrefort du Massif central.

C’est dans cet environnement naturel, intégré au Parc naturel régional du Haut Languedoc, que le musée qui lui est consacré au sein de l’Abbaye-école de Sorèze, met en lumière son œuvre en la confrontant à d’autres œuvres d’artistes qui ont également participé au renouveau de la tapisserie d’Aubusson, parmi lesquels Lurçat, Prassinos ou Tourlière.

Le musée a déjà accueilli plus de 40 000 visiteurs.