Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.laregion.fr

Budget 2013

Les élus régionaux ont adopté en décembre dernier un budget 2013 de 1,194 milliard d’euros.
Il respecte les équilibres en permettant une progression des investissements, au prix d’une stricte limitation des dépenses de fonctionnement, qui n’évoluent que de 1%.

Un budget 2013 ambitieux et réaliste

Le budget régional permet d’assumer les compétences traditionnelles de la Région et de poursuivre intégralement les programmes engagés, tels que les plans régionaux pour l’aéronautique, l’agriculture biologique, le haut débit, la lutte contre le cancer, ou encore le Plan rail qui sera achevé en 2013.

De nouveaux dispositifs sont même lancés. « Avec ce budget, tous nos engagements pris en 2010 sont désormais mis en œuvre, sans exception », a commenté Martin Malvy, le président de la Région Midi-Pyrénées.
« Il tient compte d’une conjoncture particulièrement difficile. Nous avons su dans ce contexte maintenir nos capacités d’autofinancement, conserver notre capacité d’agir.
Grâce à ces marges, notre budget 2013 est, cette année encore, ambitieux et réaliste, à la condition de continuer à en maîtriser l’évolution ».

Responsabilité et investissement pour lutter contre la crise et participer au redressement de la France
Martin Malvy

Les nouvelles actions

L’éducation, la formation professionnelle et l’apprentissage : 399 Millions d’euros

  • Un nouveau programme de travaux dans les lycées.1re année d’un plan de 180 chantiers qui touche tous les lycées, avec priorité à l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap et à la rénovation énergétique.
  • Un fonds de soutien aux familles en difficulté pour faire face notamment aux frais de cantine, à partir de la rentrée de septembre.
  • Ecoles d’infirmières : ouverture de l’antenne de Saint-Gaudens, début des travaux de l’antenne de Figeac, des école de santé à Toulouse, études pour l’école d’Albi.
  • Pass’Insertion : aide personnalisée d’accès à l’emploi pour 1500 jeunes de 18 à 30 ans sans qualification.
  • Prise en charge de la formation des bénéficiaires d’emplois d’avenir partout en Midi-Pyrénées et création de 40 emplois d’Avenir dans les services de la Région.
  • Une Maison commune emploi-formation à Tarbes, la 19e de Midi-Pyrénées.

L’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, l’économie et l’emploi :126 Millions d’euros

  • Renforcement et développement des sites universitaires à Albi, Auch, Cahors, Castres Figeac, Foix, Millau-Saint-Affrique, Montauban, Rodez et Tarbes.
  • Trois installations importantes pour la région : le Centre composites de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Tarbes ; à Toulouse, l’Etablissement public français du Sang et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).
  • Croissance PME : un accompagnement renforcé de PME à fort potentiel pour en faire des entreprises de taille intermédiaire créatrice d’emplois.
  • Fonds d’amorçage IRDInov : l’apport de fonds pour des nouvelles entreprises innovantes. Et des prêts d’honneur en partenariat avec la Caisse des Dépôts.
  • Ouverture d’une 1re « Maison Sud Ouest France » en Chine pour développer les exportations de produits agroalimentaires de Midi-Pyrénées et Aquitaine.
  • Thermalisme : campagne de promotion des 18 stations de thermalisme et de la filière « bien être » avec les acteurs du secteur.
  • Tourisme : plan triennal de soutien à l’aménagement des cœurs emblématiques des Grands Sites.

Le développement durable et les transports : 344 Millions d’euros

  • Midi-Pyrénées Energies Investissements : soutien financier supplémentaire pour les nouvelles entreprises productrices d’énergie renouvelable.
  • Nouveau programme d’allongement de quais de gare-TER pour permettre à terme d’augmenter le nombre de wagons par train aux heures de pointe.
  • Agrandissement des parkings des gares TER de Castres, Labruguière, Mazamet, Gimont et Carbonne, portant à 41 le nombre de parkings réalisés ou en travaux.
  • Nouvelle commande de 11 Régiolis (TER nouvelle génération) et extension de l’atelier de maintenance à Toulouse.
  • Vélostation de 600 places à la gare de Toulouse Matabiau, accessible avec la carte Pastel.

L’aménagement, l’animation des territoires et l’effort de solidarité : 94,7 Millions d’euros

  • Aide aux communes pour la construction de 1000 logements sociaux, qui s’ajoute aux aides à la rénovation énergétique de 3500 logements sociaux par an et aux 3500 eco-chèques pour les particuliers.
  • Coopération renforcée avec les régions voisines pour la promotion de la langue et de la culture occitanes.
  • Midi-Pyrénées Coop’Dev : une association pour féderer les acteurs de la coopération et de l’aide internationale.
  • Présidence de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée placée sous le signe d’une coopération plus poussée en matière d’innovation.

Des finances saines

En présentant le rapport budgétaire, Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge des Finances, a détaillé les indicateurs qui confirment le maintien d’une situation financière saine pour l’institition régionale.
Midi-Pyrénées restera l’une des Régions les moins endettées de France en 2013, avec moins de 98 € de dette par habitant et une capacité de désendettement en 1,1 année, quand la moyenne des Régions est de 4 années.
Son épargne nette sera maintenue à 237 M€. «  Ce budget respecte les équilibres, maîtrise drastiquement les dépenses de fonctionnement et permet une progression des investissements, qui se situeront à 160 € par habitant contre 156 en 2012, la moyenne des Régions s’établissant à 138 €  », a souligné Nadia Pellefigue.
«  L’agence Fitch nous a attribué une des meilleures notes (AA+ avec perspective stable) qu’elle pouvait attribuer. Ce type de note n’est pas une fin en soi. Elle confirme ainsi les marges de manœuvre que nous avons pu conserver. Mais l’évaluation qui demeure la plus importante à nos yeux est celle des Midi-Pyrénéens pour notre action politique et la réalisation de nos engagements  ».

Le budget régional 2013 en chiffres

Une stratégie financière responsable qui s’inscrit dans la durée

  • Budget total de la Région Midi-Pyrénées pour 2013 : 1.194 milliard d’€ en augmentation de 2% par rapport à 2012. (Pour rappel, budget 2011 : 1.15 milliard d’€ et budget 2012 : 1.17 milliard d’€)
  • Capacité de désendettement : 1.1 année (moyenne nationale estimée à 4 années)
  • Maîtrise des dépenses de fonctionnement : - 1.7% en interne, et au niveau global +1 % avec diminution des frais de fonctionnement de l’administration générale de 3% dont les dépenses de communication.
  • Dette : Midi-Pyrénées est l’une Région les moins endettées de France en 2013 : 97.8 € par habitant.
  • Epargne nette : 237.2 M€ contre 240.2 M€ en 2012 et 236.3 M€ en 2011.

En 2013 priorité à l’investissement

  • Investissement 2013 : en progression par rapport à 2012, + 3.5% en autorisations de programme et + 4 % en crédits de paiement.
  • Investissement par habitant : Midi-Pyrénées en tête des Régions qui investissent le plus par habitant. Le plus en matière de lycée et dans le secteur du transports.

En 2011 : 155 €/habitant)
En 2012 : 156 €/habitant (moyenne nationale : 138 €/ habitant
En 2013 : 160 €/habitant