Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.regionLRMP.fr

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Le schéma prévisionnel des formations professionnelles initiales a été adopté par les conseillers régionaux en assemblée plénière du 19 décembre 2013.

Elaboration du CPRDF

Conformément à la loi du 24 novembre 2009, la Région a animé la phase d’élaboration du CPRDF 2011-2015.

Ce document représente l’aboutissement de négociations et de concertations approfondies avec les acteurs locaux de l’emploi et de la formation, et avec les représentants de l’Etat.
Les travaux ont été conduits en synergie avec ceux du Schéma régional de développement économique (SRDE) et du Schéma régional de l’enseignement supérieur et de la recherche (SRESR), traduisant ainsi la cohérence de la politique régionale.
En Midi-Pyrénées, plus de 1000 personnes ont participé aux groupes thématiques et aux rencontres territoriales organisés pour l’élaboration du CPRDF. Par ailleurs, un millier de bénéficiaires des programmes financés par la Région (apprentis, lycéens, stagiaires, élèves des écoles du sanitaire et du social) ont pu, dans le cadre du Comité Consultatif des Citoyens, exprimer leur ressenti sur les formations qu’ils ont suivies.

Les signataires du CPRDF se sont entendus sur quatre axes stratégiques :

  • Axe 1 - Anticiper les besoins de compétences et de qualifications de l’économie locale et régionale, dans une perspective de compétitivité régionale, d’accès durable à l’emploi et de formation tout au long de la vie ;
  • Axe 2 - Accroître le niveau de qualification des publics et accompagner les parcours pour un meilleur accès à un emploi durable ;
  • Axe 3 - Développer l’attractivité de l’offre de formation professionnelle initiale et continue en alternance ;
  • Axe 4 - Lutter contre les inégalités et réduire les déséquilibres sociaux et territoriaux en matière d’accès à la formation et à la qualification.

Ces quatre axes se déclinent en objectifs stratégiques et opérationnels, eux-mêmes déclinés en conventions d’application. Les signataires du CPRDF devront veiller à la mise en œuvre de ces orientations dans leurs propres politiques et documents d’orientation.
Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations professionnelles 2011-2015 a été adopté par les élus régionaux réunis en Assemblée plénière le 24 novembre 2011.

Les Conventions d’application du CPRDF

Cette phase essentielle de la démarche a consisté à formaliser très concrètement les modalités opérationnelles de mise en œuvre des moyens et les engagements des signataires pour atteindre les objectifs.
Elle a abouti à la rédaction de six conventions présentées au CCREFP, et qui concernent :

La formation professionnelle des actifs occupés et la sécurisation des parcours professionnels

Cette convention vise d’une part à développer les compétences des salariés pour prévenir les ruptures de parcours professionnels, pour préparer les transitions et les reconversions, d’autre part à stimuler l’innovation sociale pour favoriser l’amélioration des conditions de travail (non-discrimination, égalité hommes/femmes…) et pour anticiper les besoins en compétences des entreprises.
Cette convention s’accompagne d’un accord-cadre créant le fonds Promoqualif.

L’organisation d’un Service Public Régional de Formation

Le service Public Régional de Formation se décline en deux objectifs :

  • Sécuriser le parcours de formation des demandeurs d’emploi en renforçant l’efficacité et la complémentarité des différents dispositifs et la création d’un nouveau programme régional de formation professionnelle (PRFP) comprenant :
    — les parcours intégrés de formation
    —  la hausse du nombre de formations certifiantes et diplômantes
    —  une plus grande modularité des formations
    —  une plus forte territorialisation des actions
    —  le renforcement du partenariat et de la coopération entre acteurs
  • Favoriser l’insertion sociale et professionnelle durable des jeunes rencontrant des difficultés récurrentes : le dispositif Pass Insertion concerne les jeunes de 18 à 30 ans peu ou pas qualifiés quel que soit leur statut. Les jeunes inscrits comme demandeurs d’emploi pourront être orientés par des partenaires habilités.

L’essaimage de l’Ecole Régionale de la 2e Chance de Toulouse

Cette convention vise l’accroissement du nombre de jeunes accueillis sur le site de Toulouse, et la création de 3 antennes sur le territoire de Midi-Pyrénées d’ici 2015.

La formation des demandeurs d’emploi

Cette convention vise un triple objectif :

  • Faciliter l’accès à la formation des demandeurs d’emploi, notamment les plus fragiles, par la mise en place d’un outil commun d’information et de prescription, et par la simplification des procédures d’inscription
  • Elever le niveau de qualification des demandeurs d’emploi, en développant les formations qualifiantes
  • Assurer la complémentarité de l’offre de formation de l’Etat, de Pôle Emploi et de la Région (mise en place d’une instance opérationnelle partenariale)

Le schéma prévisionnel des formations professionnelles initiales

Les signataires de cette convention retiennent trois objectifs :

  • Offrir un premier niveau de qualification sur l’ensemble du territoire, notamment pour améliorer le taux d’accès d’une classe d’âge au niveau IV et pour prévenir les sorties sans qualification
  • Améliorer la fluidité des parcours du niveau V au niveau II
  • Faire évoluer l’information sur les métiers et les parcours de formation pour favoriser une orientation choisie

L’actualisation du diagnostic du CPRDF

Cette convention vise un double objectif : d’une part fournir aux acteurs régionaux de la formation professionnelle un système d’observation fiable, actualisé et pérenne sur les 3 dimensions du diagnostic : « qualification et emploi », « métiers et besoins de l’économie régionale » et « dispositifs de formations », d’autre part se donner les moyens d’analyser l’impact des politiques publiques de formation professionnelle.

Pour parvenir à un accord de l’ensemble des parties prenantes, la préparation de ce dispositif conventionnel a donné lieu à de multiples échanges et à plusieurs réunions avec les acteurs institutionnels (notamment le Rectorat, la Direccte et Pôle Emploi) et avec les organisations syndicales représentatives des salariés et des employeurs qui ont pu faire valoir leurs observations et leurs propositions.

Elles ont été votées à la Commission Permanente du 5 juillet 2012.

Education Formation

Le Conseil régional

Découvrir la région

Aides de la Région

Appels à projets

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez notre chaine DailyMotion
  • Abonnez vous a notre flux RSS

Publications