Région Midi-PyrénéesRégion Midi-Pyrénées, l'action en vrai

Vous êtes ici : Economie // Economie touristique // Archives

Economie touristique

En Midi-Pyrénées, l’activité touristique constitue un secteur économique à part entière qui dispose d’un fort potentiel de développement, participe au maintien et à la création d’emplois et favorise le développement non seulement de nombreux territoires ruraux, de montagne, mais également urbains (Albi, Lourdes, Toulouse…).


Plusieurs chiffres clés illustrent le poids de ce secteur :

  • le tourisme en Midi-Pyrénées pèse 80,6 millions de nuitées dont 15% de clientèles étrangères ;
  • 8e rang des régions pour l’accueil des clientèles françaises et 3e rang des régions intérieures ;
  • 6e rang des régions pour l’accueil des clientèles étrangères ;
  • une capacité d’accueil de près d’un million de lits dont 64 % en hébergements non marchands et 36 % en hébergements marchands ;
  • 4,5 milliards d’euros de consommation intérieure en 2005, soit 6,7 % du PIB régional ;
  • en terme d’emplois, ce sont 45.000 personnes qui travaillent dans ce secteur (à titre indicatif, le nombre d’emplois salariés du tourisme est supérieur à celui de l’industrie aéronautique et spatiale en Midi-Pyrénées) ;
  • une offre d’activités très diversifiée qui reflète la variété du patrimoine naturel et culturel.


Aujourd’hui, l’action de la Région s’inscrit dans un contexte nouveau sur la période 2007-2013 caractérisé par :

Tout d’abord une prise de conscience partagée par l’ensemble des acteurs du contexte de plus en plus concurrentiel qui caractérise le tourisme et suppose notamment un grand professionnalisme des opérateurs et une grande qualité des prestations.

L’application du Schéma Régional d’Orientation pour le Développement du Tourisme et des Loisirs (SRODTL) approuvé par l’Assemblée Plénière du 29 mars 2007 qui constitue la plate-forme commune d’axes stratégiques et de plans d’actions, dans 4 domaines :

  • le plan marketing partagé et commun à tous les opérateurs en charge de la promotion, de l’image et des produits touristiques ; dispositif piloté et mis en oeuvre par le Comité Régional du Tourisme,
  • l’organisation territoriale du tourisme et du réceptif,
  • la modernisation et la qualification de la production touristique,
  • les dispositifs d’appui au développement de l’Economie Touristique ;


La modification du cadre réglementaire
régissant les dispositifs d’aides publiques en faveur du tourisme (Aides à Finalité Régionale, aides de Minimis, etc.) ;

L’évolution des dispositifs d’intervention de la Région en faveur de la prochaine génération des politiques territoriales (Pays, Parcs Naturels Régionaux, Agglomérations…) ; le tourisme figure parmi les axes prioritaires de développement de la plupart des territoires ;

Le partenariat entre la Région et les huit Départements de Midi-Pyrénées.

La mise en oeuvre du nouveau dispositif prévu dans le SRDE prévoit, dans le prolongement de la Convention Cadre en matière de développement économique et d’aménagement du territoire Région/Départements de Midi-Pyrénées (approuvée par l’Assemblée Plénière du 29 mars 2007), la conclusion de conventions d’application entre la Région et chacun des huit Départements.

Ces conventions porteront sur les points suivants :

  • les dispositifs de coordination des politiques d’intervention touristiques entre la Région et chaque Département ;
  • l’organisation territoriale du Tourisme (Pays, Parcs Naturels Régionaux, grands sites touristiques, Pôles Touristiques Pyrénéens, relations partenariale entre les opérateurs départementaux et régionaux),
  • la qualification de l’offre touristique (qualification des hébergements, plus produits, lignes de produits thématiques) ;
  • favoriser la complémentarité des actions entre les Comités Départementaux du Tourisme et le Comité Régional du Tourisme et notamment la convergence et la mutualisation de leurs outils numériques devenus indispensables à la promotion et à la commercialisation.

La mise en oeuvre de nouveaux dispositifs d’intervention contractuels avec l’Etat (Contrat de Projets Etat-Région, Convention
Interrégionale de Massif des Pyrénées, Convention Interrégionale pour le Massif Central, Convention Interrégionale pour
l’Aménagement de la Vallée du Lot) et l’Union Européenne (FEDER, FEADER, FSE),

Dans ce contexte complexe de financements relevant de procédures différentes, de plusieurs partenaires co-financeurs (Union
Européenne, Etat, Région, Départements) et dans un cadre réglementaire modifié, le risque serait d’aboutir à la juxtaposition
de dispositifs d’intervention différents, sans lien entre eux, qui rendrait inefficace l’action publique en faveur de l’économie
touristique.

L’une des préoccupations majeures de ce plan de soutien par la Région en partenariat avec les autres co-financeurs, consiste à se doter d’objectifs qualitatifs communs, à rendre convergents et complémentaires les différents dispositifs et à garantir vis-à-vis des acteurs et porteurs de projets une cohérence de l’aide publique pour le tourisme.

Le Plan de Soutien de la Région en faveur de l’Economie Touristique concerne les axes prioritaires suivants :

Téléchargements