Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.regionLRMP.fr

Enquête sociolinguistique sur les usages et représentations de l’occitan en Midi-Pyrénées

La Région Midi-Pyrénées, dans le cadre de sa politique de développement de l’occitan, à souhaité affiner ses connaissances concernant la présence, les pratiques et les perceptions de cette langue en Midi-Pyrénées, afin de :

  • faire progresser les connaissances sur la présence de la langue occitane,
  • faciliter la définition des axes d’une politique publique de soutien au développement de la langue.

Cette enquête a été pilotée par la Région, en collaboration avec la DRAC et les Conseils généraux de l’Ariège, du Gers, des Hautes-Pyrénées et du Tarn. Elle a été réalisée entre novembre et décembre 2010 auprès de 5 000 personnes représentatives de la population régionale, en respectant le poids de chacun des huit départements dans la région. Le questionnaire de 55 questions a abordé l’ensemble des champs de la politique linguistique de la Région.

Les principaux enseignements de l’enquête

  • 1 Midi-Pyrénéen sur 2 déclare parler ou avoir des notions d’Occitan.
  • L’usage tend pourtant à s’affaiblir :
    • 2/3 des Midi-Pyrénéens occitanophones s’accordent à dire qu’ils utilisent de moins en moins souvent cette langue.
    • 12% seulement déclarent le parler sans difficulté ou suffisamment pour tenir une conversation.
  • Pour autant, il existe une volonté de maintenir l’usage de la langue :
    • 3/4 des sondés trouvent intéressant de préserver l’occitan.
    • 57% se disent tout à fait ou plutôt attachés à la langue occitane.
    • pour les 3/4, la pratique et l’apprentissage de l’occitan est davantage un signe d’ouverture que de repli (15%).
  • On passe d’ailleurs d’une transmission familiale à une transmission institutionnelle :
    • 71% des occitanophones ont appris l’occitan au sein de leur famille.
    • Ils ne sont qu’1/4 à l’avoir transmis à leurs enfants.
    • Mais il existe aujourd’hui un très bon accueil pour le développement de l’enseignement de l’occitan dans les établissements scolaires : 3 /4 des personnes interrogées sont intéressées.
    • 1 parent sur 5, d’enfant de moins de 18 ans, déclare que son enfant suit ou a suivi des cours d’occitan.

Dans ce contexte, les collectivités publiques ont un rôle important à jouer.

  • 4 Midi-Pyrénéens sur 5 souhaitent que les pouvoirs publics interviennent autant voire davantage en faveur de l’occitan, notamment pour développer l’enseignement dans les écoles, collèges et lycées.

Téléchargements

Culture

Le Conseil régional

Découvrir la région

Aides de la Région

Appels à projets

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez notre chaine DailyMotion
  • Abonnez vous a notre flux RSS

Publications