Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

L’Occitanie et sa langue

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.laregion.fr

L’Occitanie et sa langue

Ne soyez pas surpris en arrivant en terre occitane. Si l’on vous dit adieu, cela ne signifie pas qu’on vous donne définitivement congé mais que l’on vous dit bonjour.
De même, si l’on vous propose de dîner, comprenez qu’il s’agit de déjeuner.
La langue d’Oc est issue, au départ, d’un fonds linguistique gaulois et du latin. Au Moyen Age, les troubadours, pour célébrer les charmes de leurs belles, écrivent leurs textes dans une langue plus littéraire. L’occitan règne dans les cours méridionales et Dante hésite à rédiger sa « Divine Comédie » dans cette langue. Riche de 160 000 mots, elle surpasse le français qui n’en compte que 50 000.

Une reconnaissance tardive

Pourtant, en 1539, c’est le coup de grâce. L’édit de Villers-Cotterêts impose le français dans les actes administratifs. Par la suite, à l’école publique, les maîtres frappent de leur règle les doigts des récalcitrants qui parlent le « patois ».
Il faut attendre 1951 et la loi Deixonne pour que l’Etat français s’engage à préserver les langues régionales comme un élément essentiel du patrimoine.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses possibilités pour apprendre l’occitan. Il y a en Midi-Pyrénées une dizaine de calandretas. Ces écoles (de la maternelle au collège) dispensent dès le début de la scolarité une méthode dite d’immersion. L’enfant s’exprime en occitan comme en français.

Depuis 1969, l’occitan a été introduit comme épreuve facultative au baccalauréat. Actuellement, les séries générales et les STT ont une épreuve obligatoire d’occitan quand il s’agit de la deuxième langue vivante. La reconnaissance est sans doute tardive mais elle est effective.