Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

Les volailles en conservation

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur www.regionLRMP.fr

La poule Gasconne

Originaire du Sud-Ouest, la poule gasconne s’enorgueillit d’être la célèbre « poule au pot » d’Henri IV.

Origine et historique

Depuis le début de l’histoire de l’agriculture, les volailles ont accompagné le développement de la civilisation.

Originaire du Sud-Ouest, cette poule noire issue de l’ancien type gaulois a connu sa notoriété dès le XIVe siècle puisque qu’elle était la fameuse poule au pot du dimanche prônée par Henri IV !
Au tout début de XXe siècle, V. Sébastien, dans son ouvrage pédagogique sur l’agriculture moderne décrit la race gasconne, appelée encore landaise, béarnaise ou de Caussade comme une volaille qui se développe rapidement, très rustique et bonne pondeuse. Le type le plus répandu a le plumage noir, la crête simple et les pattes courtes, d’un gris bleuté.

Le standard est défini en plusieurs fois de 1907 à 1920. Plusieurs concours avicoles de l’époque font état des performances tant sur la grosseur et le nombre de ses oeufs que par la finesse et l’abondance de sa chair tout en gardant une grande rusticité.

L’intensification de l’agriculture à partir des années 50 et l’apparition des souches hybrides lui fût fatale car elle s’accommode mal des conditions d’élevage en claustration.

Evolution et situation actuelle

La poule gasconne résista bien quelques temps dans la cour des fermes des coteaux de Gascogne et sur les marchés locaux. Mais de nouvelles souches ou races plus performantes, venues d’ailleurs, eurent vite raison de ses modestes résultats en matière de productivité.
Heureusement, quelques passionnés, souvent réunis en associations, ont réussi à porter cette race rustique jusqu’à aujourd’hui. Par des concours, des expositions et autres fêtes de la poule et du coq, les standards de cette race ont été préservés. L’association « La poule gasconne » composée d’amateurs et de professionnels (éleveurs, transformateurs) a été constituée en 2003.

Cette association a pour objet :

  • la conservation et la protection de la race,
  • l’étude de ses potentialités,
  • le développement de sa production,
  • la promotion auprès des éleveurs, des artisans de la filière, des commerçants et des consommateurs.

En 2011, 14 producteurs sur 21 sites produisent environ 5 215 volailles dont 1850 chapons.

La Poule Gasconne Volailles commercialisées

Description

PlumagePlumage noir avec reflets verdâtres.
Tête Oreillons rouges, crête avec crétillons, droite chez le coq, barbillons rouge bistre développés.
Poitrine Assez large et bien en chair.
Torse Torse bleu ardoise, lisse.
Pattes Pattes avec 4 doigts sans plume.
Queue Moyenne.
Poids Coq : 2,7 à 3 kg - Poule : 2 à 2,5 kg

Aptitudes

La poule gasconne est très vive, alerte et sait fort bien courir à travers champs pour se procurer une partie appréciable de sa nourriture.
C’est une poule « mixte » ponte et chair :

  • ponte : 200 oeufs par an de couleur claire, de 60 à 65 g
  • poulets à 5 mois gras mais sans excès pesant vif 2 à 2,250 kg
  • chapons à 8 mois d’élevage : 2,8 à 3 kg
  • chair rosée de bonne qualité ferme et goutteuse.

Actions de sauvegarde

A partir de la création de l’association « La poule gasconne », un programme de sauvegarde de la race a été mis en place avec l’appui du Conservatoire du Patrimoine Biologique Régional.
Des éleveurs sélectionneurs et des abatteurs s’intéressent à cette race avec pour objectifs la sélection des reproducteurs en conformité avec le standard :

  • alourdir le poids des chapons, qui est un produit intéressant,
  • améliorer la régularité et le poids des oeufs pour les éleveurs s’intéressant à la vente d’oeufs de consommation.

Un partenariat est créé entre l’association et deux exploitations d’établissement scolaire pour tester les aptitudes de cette race :

  • à l’Institut St Christophe à Masseube (32) : parquet de grands parentaux et suivi des aptitude chair de la descendance ;
  • au lycée agricole d’Auzeville : parquets de ponte avec nids trappes permettant de sélectionner les meilleurs pondeuses.

En début 2010 l’Association a contractualisé avec le Centre de Sélection de Béchanne ( volaille de Bresse ) pour professionnaliser la conservation , la maîtrise génétique des lignées de la race ainsi que l’amélioration et l’homogénéisation de quelques caractères de production.

Partenaires et contacts

Association « La Poule Gasconne »
Sylvie BLAGNY Animatrice Institut
Agricole Saint-Christophe
32140 MASSEUBE
Tél. : 05 62 66 98 25

Chambre d’Agriculture des Hautes-Pyrénées
Florian CEREZUELA Technicien
20, place du Foirail 65917 Tarbes Cedex 9
Tél : 05.62.34.66.74
Mail : f.cerezuela@hautes-pyrenees.chambagri.fr

CACG
Anne-Claire Branellec, Julie Dubarry, Chargées de mission
chemin de l’Alette, 65000 Tarbes
tél : 05 62 51 71 80