Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Les variétés végétales en conservation

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.laregion.fr

Le verger de collection de Figuiers

De l’origine du mot « foie » …

Les romains ont utilisé la figue pour l’engraissement des oies. Le foie de ces oies engraissées était nommé « jecur ficatum » : foie engraissé aux figues. Par la suite, la locution s’est appliquée à tous les foies, puis elle a perdu son premier terme.Le foie s’est alors nommé ficatum (Leterme, 1995).

Pourquoi un Conservatoire des Figuiers ?
Dans toutes les campagnes du Sud-Ouest, le figuier, Ficus carica L., arbre déjà répandu au Moyen-Age, est resté associé aux habitations traditionnelles ou à leurs bâtiments agricoles. « Au XVIIIème siècle, un important marché de la figue, avait lieu au Mas-d’Azil (…). Les expéditions vers les marchés toulousains étaient très rémunératrices (…). En fait, chaque exploitation consacrait une partie de la récolte au séchage, mais seulement pour l’approvisionnement de la famille en fruit pendant l’hiver. Seuls les surplus étaient commercialisés, en frais uniquement » (Leterme, 1995).

Cette production qui ne présentait qu’une « partie infime » de la production française n’a jamais été développée. Elle régresse aujourd’hui face à des importations massives en provenance de pays producteurs. Les diverses variétés de cette essence fruitière constituent un patrimoine biologique et une diversité génétique pouvant être valorisés sur le plan économique et culturel. Aussi, afin de maintenir ce patrimoine à l’abri de la disparition, l’Association Gersoise pour la Promotion du Foie Gras (AGPFG), avec la collaboration de la municipalité de Gimont et du Conservatoire du Patrimoine Biologique Régional a décidé de créer une collection de figuiers. Ce verger est situé sur la commune de Gimont (Gers), au domaine d’Emplaouès. Depuis 1996, 564 arbres représentant 140 variétés ont été plantés.

Un site conservatoire

Parmi les variétés sauvegardées et destinées à être évaluées (observations agronomiques et description pomologique), on compte :

  • les anciennes variétés en provenance du Conservatoire Botanique de Porquerolles, reliques de celles jadis collectionnées par le Professeur Rivals dont les travaux, dans les années 1960-1970, avaient abouti à la mise en place d’une collection sur sa propriété de Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne),
  • les variétés locales et régionales issues de prospections récentes, en cours et à conduire. Ce projet s’inscrit dans la démarche de valorisation de palmipèdes (oies et canards) engraissés avec des figues menée depuis 1993 par l’AGPFG.

L’objectif est de tester et d’évaluer différentes variétés régionales et/ou extra-régionales (26 au total), voire étrangères, sélectionnées sur leur aptitude au séchage en vue de l’engraissement des palmipèdes à foie gras.

Pour que ce travail de longue haleine s’engage dans des conditions optimales, l’AGPFG, qui en est le maître d’ouvrage, s’est entourée des compétences nécessaires regroupées dans un comité de pilotage. La collection est en relation avec le réseau des conservatoires régionaux et nationaux d’espèces fruitières. Le verger de collection de figuiers devient aujourd’hui le pivot d’un plus vaste projet de « maison du terroir », vitrine de l’ensemble des richesses du terroir local et intégré dans la politique de développement local au contrat de terroir de « Gimone-Arrats ».

De la biologie du figuier…

Il existe plusieurs types de figuiers :

  • Les caprifiguiers (ou figuiers mâles) abritent durant l’hiver le Blastophage, Blastophaga psenes L., insecte responsable de la pollinisation. Leurs fruits, ne sont pas comestibles.
  • Les figuiers domestiques (ou figuiers femelles) produisent selon les variétés, une ou deux récoltes de figues.

les variétés bifères produisent deux récoltes par an :

  • Les figues fleurs mûrissent au mois de juillet, sur le bois de l’année précédente.
  • Les figues d’automne, « de deuxième récolte », constituent le plus gros de la production et mûrissent en août-septembre.

les variétés unifères ne produisent que des figues d’automne.

Caractéristique et variétés

Bourjassotte noire

  • Origine :probablement Afrique du Nord, déjà citée par Pline
  • Synonyme : Violette de Solliès, Barnissotte
  • Production : unifère
  • Feuille : grande à très grande, verte claire, de type 5 lobes
  • Forme : turbiniforme très aplatie, calibre gros
  • Pédoncule : épais, court
  • Epiderme : violet noir, épais, résistant, avec rayures plus ou moins apparentes
  • pulpe : rouge fraise, claire
  • Maturité : fin août
  • Qualité gustative : douce, sucrée, parfum agréable

Brunswick

  • Origine : Etats-Unis d’Amérique
  • Production : à tendance bifère
  • Feuille : moyenne, de type 3 à 5 lobes très profonds
  • Forme : pyriforme oblique (figue fleur), turbiniforme oblique (figue d’automne)
  • Pédoncule : épais, longueur moyenne
  • Epiderme : brun rougeâtre (figue fleur), rouge bronze (figue d’automne)
  • pulpe : ambre
  • Maturité : fin (figue fleur), début septembre (figue d’automne)
  • Qualité gustative : très bonne, juteuse

Lampeira

  • Origine : Portugal
  • Synonyme : figue des confiseurs
  • Production : bifère
  • Feuille : petite, de type 3 lobes peu profonds
  • Forme : pyriforme, calibre gros
  • Pédoncule : moyen (figue fleur), court (figue d’automne)
  • Epiderme : vert à violet (à l’insollation)
  • pulpe : ambre (figue fleur), rose foncé (figue d’automne)
  • Maturité : juillet et fin septembre
  • Qualité gustative : bonne à très bonne, parfum délicat

Goutte d’or

  • Origine : Provence
  • Synonyme : Dorée
  • Production : bifère
  • Feuille : petite, de type 5 lobes profond
  • Forme :, allongée, asymétrique (figue fleur), pyriforme légèrement - aplatie (figue d’automne)
  • Pédoncule : moyen (figue fleur), court (figue d’automne)
  • Epiderme : jaune doré (figue fleur), doré à cuivré (figue d’automne)
  • pulpe : rose
  • Maturité : juillet (figue fleur), fin août (figue d’automne)
  • Qualité gustative : très bonne, juteuse, parfum agréable

Grise de la Saint Jean

  • Origine : ancienne, Afrique du Nord
  • Synonyme : grisette, cotignane
  • Production : bifère
  • Forme : sphérique aplatie
  • Pédoncule : court, épais
  • Epiderme : gris tirant sur le violet, fin
  • pulpe : brune claire
  • Maturité : juillet (figue fleur), septembre octobre (figue d’automne)
  • Qualité gustative : juteuse, sucrée, parfumée

Noire de carombe

  • Origine : Italie
  • Production : bifère
  • Feuille : moyenne à grande de type 3 à 5 lobes profondément découpés
  • Forme : pyriforme plus allongée pour les figues fleurs
  • Pédoncule : peu marqué
  • Epiderme : violet noir rougeâtre, assez mince
  • pulpe : rouge clair (figue fleur), rouge (figue d’automne)
  • Maturité : début juillet, fin aôut
  • Qualité gustative : peu juteuse, bien sucrée, parfum agréable
Partenaires et Contacts

Communauté de Communes Arrats-Gimone
53, boulevard Nord 32200 Gimont
Tél : 05 62 67 91 67
Mail : direction@ccag-gers.com

Association Gersoise pour la Promotion du Foie Gras
Chambre d’Agriculture Route de Mirande - BP 161 - 32003 Auch cedex _ Tél. : 05.62.61.77.40
Mail : foie-gras-gers@foie-gras-gers.com