Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Les variétés végétales en conservation

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.laregion.fr

Le verger de l’Association "Maison de la Cerise"

Pourquoi un verger conservatoire cerisier dans la haute vallée du Tarn au Nord de Millau ?

La culture des cerisiers est ancienne dans le Sud Aveyron au bord du Tarn : du Rozier (fin des gorges du Tarn) jusqu’à Millau. Des écrits d’un poète Millavois Claude PEYROT l’attestent au début du XVIII ème siècle.
Plusieurs éléments favorables expliquent l’orientation arboricole de ce petit territoire.

Un sol adapté : le « grasal », sol argileux recouvert d’un mélange pierreux qui draine facilement tout en gardant la fraîcheur en profondeur.
Un climat favorable avec hivers froids et printemps – étés chauds dans une vallée bien orientée est favorable aux arbres fruitiers et aux cerisiers en particulier.

Enfin, la présence d’un porte-greffe autochtone le « pudis » (prunus malheb) adapté à ce pédo climat a aussi contribué à la spécialisation en cerisier de la vallée du Tarn en amont de Millau.

Cette vallée a souffert de la crise viticole dans les années cinquante. Les vignes ont laissé la place à une production de cerise organisée autour de deux coopératives spécialisées situées à la Cresse et à Paulhe avec un fort développement jusqu’à la décade des années 1990.

La production du Sud Aveyron plus tardive prenait alors le relais des grosses régions productrices de la vallée du Rhône et du pourtour méditerranéen.

Plus récemment l’imposition de gros calibre par les circuits de distribution, plusieurs années défavorables et la contrainte de la cueillette ont fait régresser la production de fruit de moitié (environ 600 t actuellement).

Le site de la Maison de la Cerise à Paulhe

La commune de Paulhe se situant au coeur de ce bassin de production arboricole a souhaité promouvoir la cerise du Sud Aveyron en créant en 1999 un musée dans le but :

  • de faire connaître la cerise aveyronnaise aux nombreux touristes de passage,
  • de proposer des produits à base de cerises, transformés par des artisans locaux et disponibles en toute saison à partir des fruits dont le calibre ne permet pas la vente en frais.

Cette offre touristique (5 000 visiteurs par an) et patrimoniale s’est enrichie à partir de l’année 2000 d’un verger conservatoire à proximité du village.

Le verger cerisier conservatoire


L’association créée autour de la Maison de la Cerise a voulu conserver les variétés anciennes cultivées dans la région
qui, malgré les inconvénients cités ci-dessus, présentaient des avantages de rusticité, de résistance aux maladies et des arbres moins fragiles, plus durables.

A partir de 2000 une parcelle a été progressivement plantée : 65 arbres portant les 21 variétés historiques de la haute vallée du Tarn, ceci avec le concours de la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, du verger de Puycelsi et du Conservatoire du Patrimoine Biologique Régional.

Les activités du verger de la Maison de la Cerise

Au delà de sa mission de sauvegarde du patrimoine fruitier de la vallée, le verger conservatoire est le support de nombreuses animations :

  • Mission pédagogique par l’accueil et la visite guidée pour de nombreuses écoles.
  • Visites guidées tous les vendredis à destination du grand public, en été.
  • Journées de démonstration techniques : taille, greffage, entretien du verger.
  • La journée de l’Arbre en début Mars permet de diffuser des greffons des 21 variétés conservées auprès des amateurs.

Quelques variétés de la collection

L’Alzonaise

  • mi précoce : 15 juin
  • fruit moyen : cordiforme arrondi
  • chair rosée, juteuse, peu ferme
  • utilisation : cerise de table

La Jaboulay

  • type bigarreau
  • précoce : début juin
  • fruit moyen à gros, cordiforme,
  • chair rosée à rouge, juteuse, peu ferme
  • utilisation : cerise de table
  • connue sous le nom de « cerise d’Aguessac »

Partenaires et contact

Association la Maison de la Cerise
Place de l’Escaras 12520 PAULHE
Tél : 05 65 59 00 98