Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

Les races ovines en conservation

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur www.regionLRMP.fr

Les races ovines en conservation

Dans l’espèce ovine la grande diversité des milieux et des systèmes d’élevage a permis le maintien d’un nombre relativement important de races locales. De même, la pression des orientations « productivistes » de l’agriculture, si elle s’est exercée sur les races ovines du Nord de la France associée aux cultures céréalières, a épargné relativement les races rustiques du Sud de la France basées sur une utilisation des ressources fourragères peu abondantes (parcours, estives).

En France, environ vingt cinq races ovines se trouvent actuellement avec des petits effectifs. Les actions de conservation – développement sont plus hétérogènes que dans l’espèce bovine et dépendent fortement des initiatives locales.

En Midi-Pyrénées, on en compte 5 :

  • Trois sont considérées en très petits effectifs et font l’objet de mesures d’accompagnement du CPBR : la brebis Castillonnaise, la brebis Lourdaise, la brebis Montagne Noire
  • Deux autres races des vallées Pyrénéennes résistent un peu mieux (plus de 5 000 brebis)
  • la race Barégeoise support de l’AOC « Mouton de Barèges - Gavarnie »
  • la race Auroise ou Aure et Campan Ces deux races ont été intégrées au Conservatoire dans sa 1re phase et ne sont pas très éloignées de la zone à très petits effectifs.

Parmi les races ovines des Pyrénées Centrales, une seule est élevée sur l’ensemble de la chaîne Pyrénéenne et au delà avec des effectifs importants en croissance : la Tarasconnaise. Ces six races sont gérées par l’Union Pyrénéenne des Races Ovines Allaitantes (ex : UPRA) des Pyrénées Centrales.

En Midi-Pyrénées, la diversité raciale ovine est surtout présente dans les Pyrénées Centrales. Mais à proximité les races du Sud Massif Central (Caussenarde des garrigues et Raïole) ont aussi bénéficié d’un appui du Parc National du Haut Languedoc et sont en voie de reconstruction notamment dans l’Aveyron et le Tarn.