Région Midi-PyrénéesRégion Midi-Pyrénées, l'action en vrai

Vous êtes ici : Education Formation // Lycéens

Projets d’avenir : un soutien au développement de projet

Vous avez de l’énergie, de l’ambition, des rêves mais aussi des besoins.
Nous mobilisons d’importants moyens pour vous donner toutes les chances de réussite et faciliter au mieux votre intégration dans la vie active. Que vous soyez lycéens ou apprentis, la Région vous accompagne dans votre parcours scolaire.
Notre mission consiste d’abord à moderniser les lycées et les centres de formation, à construire des établissements neufs et à renouveler les équipements.
Mais nous avons voulu aller plus loin, encourager vos initiatives à travers les « projets d’avenir » et vous permettre ainsi d’exprimer vos talents.
Les Projets d’Avenir remportent un franc succès avec une forte mobilisation des élèves, des enseignants et des équipes pédagogiques. Au fil des années, ils se sont enrichis de nouveaux thèmes : culture, développement durable, échanges internationaux, innovation, actions citoyennes…

Le Festiv’ 2014 a été l’occasion de présenter ces initiatives. Cette grande fête des lycéens et apprentis organisée par la Région est un lieu de rencontres, de débats et d’échanges. Elle démontre, à chaque nouvelle édition, que les jeunes de Midi-Pyrénées ont des idées et de l’ambition.


L’objectif est de susciter les initiatives et encourager leurs projets, en participant notamment à leur financement, autour de quatre thèmes :

  • Agenda21 : Les bonnes pratiques pour le XXIe siècle
  • Ouverture sur le Monde
  • Culture
  • Dynamisation de la vie à l’internat
Pour déposer vos Projets d’avenir cliquer ici.

Attention, accès réservé aux établissements.
Pour proposer un Projet d’avenir, merci de vous rapprocher de l’équipe pédagogique de votre établissement.

Focus sur quelques Projets d’Avenir

Lycée général et technologique de Mirepoix (09)
Focus sur le projet d’avenir : « Agenda 21 »

Soucieux de l’environnement et du mieux vivre ensemble, les lycéens de Mirepoix ont souhaité porter un projet dans le cadre d’un Agenda 21 pour valoriser les bonnes pratiques d’aujourd’hui. Ce projet a pour but de sensibiliser les jeunes du Festiv’ aux enjeux liés à l’environnement : traitement des déchets, cadre de vie, relations intergénérationnelles et intra générationnelles… Une expo photo réalisée par leurs soins confrontera les visiteurs aux problématiques environnementales actuelles : nettoyage de la voie verte, mise en scène du gaspillage à la cantine, valorisation des déchets et de l’environnement du lycée.

Lycée professionnel Joseph Marie Jacquard de Lavelanet (09)
Focus sur le projet d’avenir : « Schola Ingeniosa : Fabrication d’une bouillote chimique »

Dans le cadre du dispositif académique « Schola Ingéniosa », dont l’objectif vise à développer l’esprit d’entreprendre, les élèves du lycée Jacquard de Lavelanet ont fabriqué une bouillotte chimique en vue de l’intégrer à des gants de ski. Ce projet est piloté par les élèves de section « Procédés de la Chimie et de l’Eau, Logistique, Maintenance des Equipements Industriels » et « Gestion Administration » sur l’année scolaire 2013/2014.
Les lycéens ont ainsi travaillé à la création d’une entreprise, à la réalisation d’un cahier des charges, à la fabrication, la communication et la commercialisation du produit. Leur réalisation sera exposée et commentée le jour du Festiv’ sur un stand du Village Forum du Zénith de Toulouse.

Lycée d’enseignement général et technologique agricole Auch Beaulieu-Lavacant (32)
Focus sur le projet d’avenir : « La vie rurale en 2040 »

Le lycée agricole d’Auch Beaulieu-Lavacant, jumelé à la Maison des Ecritures de Lombez à l’issue d’une convention signée avec la DRAC Midi-Pyrénées, proposera dans le cadre du Festiv’ 2014 un projet littéraire et artistique unique. Ce projet d’avenir, porté par plusieurs classes et plusieurs filières, en lien avec l’enseignement technique et scientifique du lycée, est le fruit d’une étroite collaboration avec les artistes du collectif toulousain « les Indélébiles », accueillis en résidence à la Maison des Ecritures. Cette année, les lycéens ont pu participer à des ateliers d’écriture, à des fragments de bandes-dessinées, à des croquis et à des éléments scénographiques, en vue de l’édition d’un ouvrage participatif sur le thème de la vie rurale en 2040. Cette publication sera présentée le 22 mai prochain au Festiv’, ainsi que tous les supports qui leur ont permis d’arriver au résultat final : feuilles, cartons, brouillons, éléments de scénographie… Cette présentation sera aussi l’occasion d’expliquer et de faire partager les différents stades de création de l’ouvrage.

Lycée polyvalent Alain Fournier de Mirande (32)
Focus sur le projet d’avenir : « DISPO : La culture e(s)t le pouvoir »

Le projet « DISPO » s’intègre dans un programme d’égalité des chances mis en place par Science Po Toulouse, pour la cinquième année consécutive de partenariat avec le lycée Alain Fournier de Mirande. Il consiste à révéler et à accompagner les ambitions des élèves issus de milieux défavorisés, socialement ou géographiquement, afin de faciliter leur accès aux études supérieures.
Depuis 2009, le lycée Alain-Fournier a réussi, dans le cadre du programme « DISPO », à élever le nombre d’élèves bénéficiaires boursiers à 80%, sur 48 élèves ayant participé au dispositif. Sur 3 cohortes, les résultats au bac sont de 100%, avec 88% de mentions, et un taux de poursuite d’études longues supérieur à 60%. Le projet d’avenir de l’année 2013-2014 a pour objectif d’associer des élèves mirandais et berlinois à une réflexion approfondie sur les relations qu’entretiennent les sociétés, les pouvoirs et la culture tout au long du 20e siècle. Ce projet pluridisciplinaire associe les langues aux sciences humaines (Histoire-Géographie et SES).
A l’occasion du Festiv’ 2014, les lycéens ont présenté une exposition retraçant les avancées du projet qui se déroule sur deux ans

Lycée général et technologique Marcelin Berthelot de Toulouse (31)
Focus sur le projet d’avenir : « Agissons contre l’homophobie »

Le lycée Berthelot de Toulouse se propose de rassembler le lycée Le Garros d’Auch, le lycée Ariège-Pyrénées de Pamiers et le lycée Flamarens de Lavaur pour porter conjointement ce projet d’avenir tourné vers le respect et la tolérance. Plus d’une centaine d’élèves issus de 4 classes de filières générale et agricole sont concernés par le projet.

Convaincus que face aux différences, la tolérance et le respect doivent être les seules réponses, et grâce à des modes d’expression variés - exposition, vidéos-projections et flashmob -, les lycéens s’engageront, le jour du Festiv’ , dans une réflexion commune sur les dangers des comportements irrespectueux de la dignité humaine et notamment le harcèlement à caractère homophobe au sein de leurs établissements et sur les réseaux sociaux.

Cette initiative vise à sensibiliser, responsabiliser et mobiliser les lycéens sur les questions de discrimination et de comportements discriminants au sujet de l’orientation sexuelle. Les lycéens de chaque établissement ont pu bénéficier d’une préparation dispensée par l’Ecole Des Droits de l’Homme.

Lycée général et technologique Jolimont de Toulouse (31)
Focus sur le projet d’avenir : « Midi-Pyrénées – Saint-Louis du Sénégal - Guyane »

Afin de promouvoir la Région Midi-Pyrénées et de participer à son rayonnement dans d’autres régions françaises, la Guyane et le Sénégal seront à l’honneur avec une exposition multiculturelle créant un effet miroir entre ces 3 régions, réunissant photos, textes et enregistrements sonores

Lycée général et technologique Henri Matisse de Toulouse (31)
Focus sur le projet d’avenir : « Rêve-toi et marche ! »

"Rêve-toi et marche !" est une aventure artistique et collective prenant la forme d’une création photographique commune, partagée entre les détenus du centre de détention de Muret et les élèves de terminale du lycée Henri Matisse de Cugnaux. Pour ces lycéens, il s’agit de poursuivre une action entamée depuis neuf ans maintenant, qui fait la part belle à la pratique artistique, souvent négligée au lycée.

Le choix de la photographie comme mode d’expression s’explique par la volonté d’un langage commun, neuf pour la plupart des participants, qui permet de se baser sur une relation équitable, entre individus d’horizons divers qui, sans ce projet, ne se seraient probablement jamais rencontrés et auraient continué d’être étrangers les uns des autres. Partir de rien ou de peu, apprendre à construire ensemble, donner ensemble, s’offrir mutuellement l’un à l’autre un peu de soi, sur la base de connaissances partagées, de cours de philosophie, d’histoire et d’éducation civique juridique et sociale.

A l’occasion du Festiv’ 2014, un atelier d’écriture sera proposé aux jeunes présents sur le site, sur la base de la correspondance et des images échangées entre lycéens et détenus, sous forme d’exposition qui retracera les travaux réalisés pendant l’année

Lycée professionnel Renée Bonnet de Toulouse (31)
Focus sur le projet d’avenir : « Les Cap Chefs ‘anti-gaspi’ »

Dans le cadre de la semaine gastronomique lycéenne et universitaire contre le gaspillage alimentaire et pour la végétalisation et le bon équilibre nutritionnel des repas étudiants, certains lycéens de l’établissement Renée Bonnet de Toulouse portent le projet « Cap Chefs ‘anti-gaspi’ ». Il vise à sensibiliser l’ensemble de la communauté éducative de l’établissement ainsi que les étudiants du Campus Universitaire Paul Sabatier au gaspillage alimentaire et à l’équilibre nutritionnel. Ainsi, une « Disco Soupe » sera préparée par le public lui-même et élaborée à partir de légumes déclassés (légumes abîmés mais très bons !) Ce projet permettra par ailleurs de développer des actions entre le lycée Renée Bonnet et le CROUS de Toulouse

Lycée général et technologique Marcelin Berthelot (Toulouse) et Pierre d’Aragon (Muret) (31)
Focus sur le projet d’avenir : « La Vengeance du Bourdon 2. Lune et Compas »

Après le succès triomphal au Festiv’ 2012 mettant en scène 400 exécutants pour un spectacle original mêlant chant, orchestre, danse et décors autour de la musique de Pink Floyd, 7 lycées de la Région reviennent avec la comédie musicale « La Vengeance du Bourdon 2 » basée sur une suite originale de chansons et de pièces mêlant cultures occitane et celtique. Deux récitants, accompagnés d’un orchestre classique, entraîneront le public dans une aventure où se croiseront et s’opposeront des instruments traditionnels, tels la bombarde bretonne, la cornemuse écossaise, la boudègue occitane, ainsi que des carillons métalliques.
Ce spectacle inter lycées est proposé pour clore le Festiv’ 2014 et se produira également lors d’une tournée de concerts en région Midi-Pyrénées (Toulouse, Muret, Pins-Justaret, Montauban, Cahors, Rodez, Lavaur) ainsi qu’au musée de la musique de Prague.

Lycée professionnel Sixte Vignon d’Aureilhan (65)
Focus sur le projet d’avenir : « 1944, enfin libre »

Dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire des combats de la Résistance, des débarquements, de la Libération et de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale, l’Académie de Toulouse et l’ONAC (Office National des Anciens Combattants) organisent conjointement un concours intitulé « 1944, enfin libre ». Cette première édition s’adresse à 212 élèves de 10 classes de lycées professionnels de l’Académie.

34 professeurs, dans une perspective interdisciplinaire, (histoire, français, arts appliqués et enseignement de spécialité) ont accepté de relever le défi et ont permis à leurs élèves de produire une œuvre prenant des formes variées, le plus souvent en lien très étroit avec les spécialités préparées.

Ainsi, les élèves de la filière « Ouvrage du bâtiment aluminium et matériaux de synthèse » soutiennent le jour du Festiv’, un projet d’avenir qui proposera des ateliers de gravure sur verre et présentera une sculpture haute de 3,5 mètres. Pour ces jeunes, ces démonstrations seront l’occasion de faire la promotion de leur formation et diffuseront un film sur le métier de menuisier aluminium. Ce projet hommage s’inscrit dans la transmission de la mémoire des combattants de la Seconde Guerre Mondiale et rappellera une période bouleversée pour le département des Hautes-Pyrénées. De fait, le lycée Sixte Vignon doit son nom à un résistant qui, par son engagement, a su éviter à de nombreux jeunes le STO (Service du Travail Obligatoire) et qui donna sa vie à Goudon, petite commune des Hautes-Pyrénées.

Lycée professionnel agricole Adriana de Tarbes (65)
Focus sur le projet d’avenir : « Déchets et réduction »

Après avoir été sensibilisés et informés sur la gestion des déchets par différents intervenants et personnes ressources du SYMAT (Syndicat Mixte de l’Agglomération Tarbaise), les élèves de Seconde Bac Pro Aménagements Paysagers sont à l’origine de ce projet d’avenir constitué d’un diagnostic conduit sur leur établissement, suivi d’actions pour optimiser la gestion interne des déchets. Soucieux de contribuer au développement durable et conscients que la gestion des déchets est une préoccupation majeure pour les métiers agricoles, ce projet les amènera à exposer la maquette de construction d’un pavillon de compostage et livreront des explications sur son fonctionnement.

Lycée général et technologique agricole La Vinadie de Figeac (46)
Focus sur le projet d’avenir : « Transmettre l’agro-écologie, ici et ailleurs au Maroc »

Fin 2013, l’association « Terre et Humanisme Maroc », à l’origine de la création d’un Centre des Initiatives et des Pratiques agro-écologiques, sollicitait les élèves de BTS du lycée La Vinadie pour contribuer à la construction d’un forage et d’un réservoir d’eau de 15 m3 pour les cultures biologiques. Des jeunes français et marocains ont pu réaliser des chantiers de travaux avec l’aide de techniciens en agro-écologie et participer à des entretiens avec différents acteurs du village de Skoura (sud du Maroc), pour mieux comprendre le fonctionnement de la société marocaine. Une restitution du projet a eu lieu en fin de séjour et pour envisager les perspectives d’avenir du partenariat. A leur retour, les lycéens se sont mobilisés pour accueillir à leur tour les jeunes marocains au LEGTA de Figeac, pour qu’ils découvrent l’agro-écologie en Midi-Pyrénées. A l’occasion du Festiv’ 2014, ce projet d’avenir sera présenté et partagé sous forme d’exposition et de projection.

Lycée professionnel hôtelier Quercy-Périgord de Souillac (46)
Focus sur le projet d’avenir : « Sugar Babe, réfléchir sur la base de chaussures en sucre »

A l’issue de la résidence de la plasticienne Valérie Ruiz au Lycée hôtelier Quercy-Périgord, une classe du lycée de Souillac a porté un projet d’avenir artistique et gourmand. Accompagnés dans leur démarche par l’artiste, par un chef-pâtissier de la maison Thuriès (Cordes-sur-Ciel), par de la Chargée des publics des Ateliers des Arques ainsi que par les enseignants et personnels pédagogiques référents, les lycéens ont pu travailler sur la technique du sucre. Ils réalisent, à base de cette matière première, une installation originale composée de sculptures en forme de chaussures. Pour ces élèves, il s’agit d’appréhender une technique et de se sensibiliser à l’art contemporain. Leurs travaux seront exposés et commentés le 22 mai prochain à l’occasion du Festiv’ dans le hall du Zénith de Toulouse. La médiatrice des Ateliers des Arques sera présente pour accompagner les élèves dans la mise en œuvre d’une médiation autour de leurs productions

Lycée professionnel Anne Veaute de Castres (81)
Focus sur le projet d’avenir : « Schola Ingeniosa, promotion de produits du Tarn dans la Région PACA »

Dans le cadre du dispositif académique Schola Ingéniosa, dont l’objectif vise à développer l’esprit d’entreprendre chez les lycéens et lycéennes de l’Académie de Toulouse, des élèves de la section tertiaire sont à l’origine de la création d’une micro entreprise intitulée « Ingeniosa Négoce » (INNE), dont le but est de confronter les élèves à la réalité de leurs futurs métiers de vendeurs et de chargés d’accueil. Leur projet porte sur la valorisation de la région Midi-Pyrénées et la promotion des produits tarnais dans la région PACA, grâce au jumelage avec le Lycée Professionnel Paul Valéry de Menton. Ainsi, à l’occasion du Festiv’ 2014, les lycéens tiendront un stand de produits tarnais dans le but de promouvoir le patrimoine économique du département. In fine, l’objectif de ce projet d’avenir est d’aboutir sur l’organisation de journées événementielles lors de rencontres de jumelage, durant lesquelles seront proposées des produits tarnais qui valoriseront la région Midi-Pyrénées

CFA de la Fédération Régionale des Maisons Familiales et Rurales de Brens (81)
Focus sur le projet d’avenir : « Apprendre Midi-Pyrénées »

« Apprendre Midi-Pyrénées » est un projet inter-régional en partenariat avec un établissement partenaire de la Région Aquitaine, qui vise à apporter au public une meilleure connaissance du patrimoine historique, culturel, gastronomique et naturel de la région. Pour cette 7e édition du Festiv’, les apprentis présenteront leur projet d’avenir sur un stand du Village Forum. Des temps d’animation et de découverte du territoire midi pyrénéen seront proposés sous forme d’un jeu intitulé « Itinéraires en Midi-Pyrénées », outil de communication et d’échange ludique, éducatif et participatif. Des photos, des études et des illustrations seront également exposées. Cette présentation sera l’occasion de susciter l’intérêt, la curiosité et l’ouverture, pour que chaque jeune approfondisse ses connaissances sur la région.

CFAA du Tarn-et-Garonne Montauban (82)
Focus sur le projet d’avenir : « Je filme mon métier »

Afin de valoriser la filière de formation Agroéquipement, les apprentis du CFAA de Tarn-et-Garonne ont souhaité porter un projet d’avenir prometteur sous forme d’un film court montrant la diversité des carrières professionnelles créatrices d’emplois dans le domaine de l’agroéquipement. De cette manière, ils espèrent lutter contre le chômage des jeunes qui est aujourd’hui une problématique identifiée. Le film sera diffusé à l’espace Projection du Village Forum du Festiv’. Cette projection sera également l’occasion de présenter aux visiteurs les conditions du tournage du film.

Maison familiale rurale d’éducation et d’orientation de Moissac (82)
Focus sur le projet d’avenir : « Tous ensemble pour un éco-foyer »

Pour ce projet d’avenir, les lycéens internes de la MFR de Moissac ont réalisé un éco-foyer à leur image, soucieux de respecter leur environnement, allant dans le sens des nouvelles pratiques écologiques et pour le bien-être de tous en communauté. Ces jeunes éco-citoyens ont pu, tout au long de l’année, customiser du mobilier afin de donner vie à un espace convivial et ludique, multi-activités, conçu en 2 zones distinctes : une partie atelier pour les activités créatives et artistiques : poteries, bijoux, dessins, peintures, création d’une gazette pour favoriser l’échange et le partage d’informations ; et une partie détente dédiée à la lecture, aux discussions, aux débats et aux jeux. A l’occasion du Festiv’ 2014, les lycéens feront partager leur expérience en tant qu’ « éco-citoyens » et mèneront des actions de démonstrations pour valoriser toutes les étapes de leur projet « d’éco-foyer » (maquette, customisation, vidéo, photos, livret d’astuces) dans le cadre d’une exposition sur le stand du Village Forum.

Lycée général Michelet de Montauban (82)
Focus sur le projet d’avenir : « The Blues Beavers »

Le groupe pop rock « The Blues Beavers », composé de 5 lycéens montalbanais, se produira sur scène à l’occasion de Festiv’ 2014. Auteurs, compositeurs et interprètes, c’est avec beaucoup de créativité et d’énergie qu’ils feront partager leur musique aux autres lycéens du festival, accompagnés de leurs guitares, d’une basse et d’une batterie.

Lycée général et technologique Alexis Monteil de Rodez (12)
Focus sur le projet d’avenir : « Monteil, développeur de talents et de… fromages »

Les lycéens d’Alexis Monteil ont souhaité valoriser leur patrimoine local et œuvrer en faveur du développement durable en s’intéressant de plus près aux aspects scientifiques de la fabrication du fromage, allant de l’élevage à la production. Le projet, conduit dans le cadre de l’enseignement d’exploration des Méthodes et Pratiques Scientifiques, met à l’honneur l’élevage (vaches, brebis, chèvres) et la production de Laguiole, de Roquefort, mais aussi de fromages moins connus comme l’Ecir d’Aubrac et l’Encalat.

Soutenus par des professionnels – techniciens, biochimistes, éleveur – et par des établissements spécialisés, comme la coopérative fromagère « Jeune Montagne » de Laguiole et la laiterie Valmont de Rodez, les lycéens porteurs du projet proposeront, pour le Festiv’ 2014, une projection sur la fabrication du Laguiole, accompagnée d’une démonstration en direct, ainsi qu’une animation sous forme de jeu concours permettant de remporter des lots et enfin une dégustation de fromage. Ce projet sera aussi l’occasion de présenter les brochures et les affiches réalisées par leurs soins, reprenant la thématique fromagère et ses questions culturelles et scientifiques abordées tout au long l’année.

Lycée agricole horticole privé de Rignac (12)
Focus sur le projet d’avenir : « Peinture et mouvement »

Dans le cadre du dispositif conduit par l’Agglomération du Grand Rodez « L’année d’avant musée Soulages », qui propose une série d’événements venant rythmer l’année qui précède l’ouverture du musée, des élèves du lycée agricole et horticole de Rignac se sont portés volontaires pour participer à cette actualité culturelle d’envergure. Pour ces jeunes, il s’agit d’associer la chorégraphie à la peinture tout en répondant à la consigne : « Traduire des sentiments grâce à la peinture, et par une chorégraphie, donnez-en une interprétation ».

Après avoir étudié de nombreux artistes contemporains et notamment l’œuvre de Pierre Soulages - qui sera cette année à l’honneur à Rodez avec un musée à son nom qui accueillera ses donations - les lycéens proposeront, dans le cadre du Festiv’, une exposition de leurs travaux sur des panneaux grands formats, accompagnée d’une représentation chorégraphique nomade de quelques minutes. Cette prestation artistique a pour but de montrer le lien entre les œuvres de Pierre Soulages et le mouvement dansé ; grâce au mime et à la danse, les lycéens livreront des outils de lecture et de compréhension de leurs peintures.