Région Midi-PyrénéesRégion Midi-Pyrénées, l'action en vrai

Développement

Rentrée étudiante : le logement toujours une priorité

Avec des prix défiants toute
concurrence – de 136 € la
chambre à 346 € le studio
en moyenne – le logement
en cité universitaire reste,
essentiellement sur Toulouse,
la solution d’hébergement la
plus convoitée par une large
majorité de jeunes étudiants.

Le hic – parce qu’il y en a un – c’est
que la ville rose,2e ville universitaire
de France avec 113 000
étudiants,peine à répondre
à la demande. Face
à la situation, la Région
Midi-Pyrénées s’est
engagée au côté de l’État
à participer au financement
de programmes
de construction et de rénovation de
résidences universitaires.Pour cette
rentrée étudiante 2009/
2010, 8338 jeunes ont pu
bénéficier d’un hébergement
par le biais du Centre
Régional des oeuvres Universitaire
(CROUS) dont
4290 en cités universitaires
et 4048 en studios et appartements.

Parmi les nouveautés :
le bâtiment C de
l’université de l’Arsenal à
Toulouse avec 200 chambres
réaménagées. Entre
2000 et 2006, un millier de
logements ont été réhabilités
ou construits.On peut
citer la Résidence Clément-
Ader à Rangueil (250 logements
neufs) ou la cité universitaire
Chapou (178 réhabilitations).

Hors de
l’agglomération toulousaine,
Albi et Castres
ont bénéficié
d’un programme
de construction de
140 logements neufs.
Pour la rentrée prochaine (octobre
2010),deux bâtiments réhabilités
sur le site de Chapou offriront
332 chambres. A Rangueil, les
212 hébergements de la résidence
Tripode B accueilleront à nouveau
des étudiants et la construction
d’une nouvelle résidence rue du
colonel Roche permettra d’offrir
502 logements supplémentaires.

Enfin au premier semestre 2010,
les travaux de deux nouvelles
résidences démarreront sur des
terrains mis à disposition gracieusement
par la Région sur les sites
toulousains des lycées Hélène-
Boucher et Renée-Bonnet, pour
un total de 500 chambres en
centre-ville