Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

IMPORTANT

Les Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées forment une seule Région depuis le 1er janvier 2016. L’harmonisation des politiques régionales est en cours. Pendant cette période transitoire, les dispositifs ci-dessous concernent les seuls départements de l’ancienne région Midi-Pyrénées.

Retrouvez la nouvelle Région Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur www.regionLRMP.fr

Stratégie Régionale de l’Innovation (SRI)

L’Etat et le Conseil Régional conscients des enjeux économiques œuvrent pour que les démarches conduisant à l’innovation soient les plus performantes possible.

Ainsi, les territoires de Midi-Pyrénées bénéficient de nombreux atouts en matière de transfert, d’innovation et de transfert de technologies et de nombreux outils impulsés par l’Etat et la Région.

L’Etat a mis en place une politique de soutien à l’enseignement supérieur, la recherche, l’innovation et le transfert, notamment en ce qui concerne les filières d’excellence.

La Région a créé des outils spécifiques à Midi-Pyrénées en faveur de l’innovation partenariale, de la diffusion technologique et de la création d’entreprises au sein du tissu économique régional, et notamment des PME et ETI.

Ces politiques de l’Etat et de la Région sont complétées par la mise en place d’actions communes structurantes. En particulier le Contrat de projets État Région 2007-2013 a largement contribué à rénover et conforter le paysage régional en matière d’innovation et l’opération Campus modernise les campus universitaires. Une agence régionale dédiée, Midi-Pyrénées Innovation, a été créée.


L’innovation est reconnue comme étant un facteur clé de la compétitivité des entreprises.

Dans ce contexte, et sous l’impulsion de la Commission européenne, une première Stratégie Régionale d’Innovation a été adoptée en 2009 afin de privilégier une approche concertée et cohérente de l’innovation à l’échelle régionale. Elle est depuis animée par un Secrétaire général de la SRI, placé auprès de Midi-Pyrénées Innovation.

Fort de ses résultats très satisfaisants, il convient de continuer à développer un écosystème favorable au développement des entreprises en matière de moyens, de disponibilité ou de clés d’accès aux ressources techniques et financières indispensables.

Pour la majorité de celles-ci (principalement des TPE et PME, représentants plus de 80% des emplois en Midi-Pyrénées), la capacité à innover n’est ni naturelle, ni spontanée, faute de moyens humains, financiers ou de capacité d’appréciation des dynamiques de marché.